Fable des deux carottes

Deux jeunes carottes se promenaient fanes dans fanes,
Elles babillaient et riaient comme deux jouvencelles,
« Carotte Chimio, tu es bien pâle,
Ces pesticides dont on te gave,
ne sont pas bons pour ta santé. »

Carotte Chimio trouva une réponse pleine de sel;
« Sous une couche de cellophane,
dans les supermarchés fréquentés,
peu importe ma couleur ! C’est beaucoup moins grave,
que la terre qui te macule.

D’ailleurs je suis bien calibrée,
et mon goût est bien plus sucré. »

« La terre qui me pare démontre mon naturel.
Rien en moi n’est industriel..
Ton goût provenant des additifs n’est pas tout,
Vrai goût de carotte tu n’auras plus du tout.»
Carotte Bio rétorqua.

Le dialogue continua.
« Beaucoup plus de matière sèche et fibres en toi Carotte Bio »
« Beaucoup d’eau inutile en toi Carotte Chimio. »

« Je me conserve plus longtemps que toi Carotte Bio; »
« L’environnement tu pollues avec ces traitements chimiques Carotte Chimio »

Là dessus, Carotte Chimio à court d’arguments se trouvant,
« Beaucoup moins chère je suis »
C’est alors que Lapin blanc survint et toutes deux pâlirent de peur.
« Pour moi c’est gratuit,
Carotte Bio je choisis,
car moi j’aime le naturel. »
dit ce gourmet prédateur.

Ne me croyez pas si vous le voulez,
Mais le lendemain sous forme de purée
Carotte Chimio se retrouva dans un petit pot pour bébé.

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 10/06/2011, dans réflexion. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. heureusement je ne mange plus de petits pots 😉 ahahah !

%d blogueurs aiment cette page :