Amours enfantines

Les feux de la Saint Jean, l’occasion pour les jeunes tourtereaux de faire connaissance et de danser. Nous avons grimpé la colline pour voir le feu, manger frites et saucisses et contempler les danseurs de bourrée et de quadrille. Nous nous retrouvons assis sur un banc de bois à une table en compagnie d’une jeune famille. Le père, la mère et les trois enfants. Il y a là Fabien 10 ans, Tom 5 ans et Lina 15 mois. Nous sympathisons et bavardons un peu en attendant que vienne l’heure de l’allumage de feux.

Les danseurs de quadrille sont en place. Nous les regardons évoluer. Fabien qui n’a pas touché une seule de ses frites mais qui a malgré tout bu son coca demande à sa maman d’aller danser avec lui. Elle accepte et revient après une danse. Nous apprenons que Fabien est resté danser. Il a été invité par sa maîtresse d’école. C’est un évènement dont il va être très fier.

« Cela va peut-être lui rendre un peu de gaîté » ajoute la maman.
« Le pauvre enfant a perdu sa petite amie. Ils se sont disputés. Elle ne vient plus s’asseoir à côté de lui sur son banc à l’école. Elle ne veut plus venir jouer avec lui. Fabien est triste. Il ne mange plus. » .

Tom intervient :
« Moi aussi je suis amoureux. »

Le papa ajoute :
« Tu es amoureux de Nathalie ? »

« Non, c’est fini avec Nathalie. » répond Tom sans émotion particulière.

La maman intervient :
« Tu as pourtant cueilli toutes les fleurs du jardin pour les offrir à Nathalie récemment.»

« Mais maintenant j’aime Lisa. Elle est très jolie. » rétorque Tom.

La maman remarque :
« Ainsi tous mes garçons sont amoureux ! »

La dessus Tom réplique en riant :
« Oui seul Papa n’est pas amoureux. »

Stupeur générale. Le père réagit :
« Papa est amoureux de Maman. Ne lui dit-il pas qu’il l’aime. Ne lui offre-t-il pas des fleurs ? »

Tom ne nie pas les faits mais s’entête :
« Non Papa n’est pas amoureux. »

Nous rions tous (intérieurement) mais nous comprenons que le petit garçon signifie que Papa, certes aime maman mais que cela n’a pas la même signification que ce qu’il ressent en étant amoureux de Lisa ou de Nathalie. Cela ne veut certainement pas dire que Tom ne considère pas sérieusement son amour actuel pour Lisa. Les amours enfantines sont importantes. Elles dénotent un appétit de vivre, de découvrir l’autre, d’expérimenter la joie d’être ensemble mais aussi, comme pour Fabien, la déception de ne pas être aimé en retour ou la rivalité avec un autre prétendant : une école de la vie en quelque sorte !

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 08/07/2011, dans enfance. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Amours enfantines.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :