Premiers émois

Zoé a 16 ans et se prépare à partir camper pour la première fois avec ses parents. Ce qu’elle va emmener : des livres et même son livre de maths et de littérature de l’an prochain. Au moins, elle ne s’ennuiera pas. Elle pourra toujours se plonger dans ses chers bouquins. Ses parents ont choisi un camping au bord de la mer à côté de Guingamp dans les Côtes d’Armor. Elle ne se sent plus d’enthousiasme pour le ramassage des coquillages ou la confection de châteaux de sable. Son petit frère, lui, est content, pas elle. D’autant plus qu’elle va devoir dormir sous une petite tente avec ce gamin de 7 ans, ce qui ne l’enchante pas du tout. Le camping a été choisi pour des raisons d’économie, ce qu’elle comprend. De toutes les façons, l’hôtel aurait été encore moins drôle.

Le lendemain, c’est l’arrivée au camping des géraniums; on voit tout de suite pourquoi : La maison du gardien du camping a des géraniums, aux fenêtres, sur les escaliers d’entrée et même tout autour de la maison. C’est absolument magnifique cette foison multicolore. Première soirée au camp : les parents sont invités à déguster un apéritif dans la tente voisine. « Ce camping semble très convivial » se dit Zoé. « Peut-être cela changera-t-il les idées des parents ?» (Entre parenthèses je devrais écrire « les vieux », terme usuel peu charmant pour désigner les parents en ce début des années « Salut les copains ». C’est fou comme le langage ado désigne son époque !). Zoé poursuit ses réflexions par : « Cela les empêchera de se disputer tout le temps. D’ailleurs ce sera difficile dans un camping où l’on entend tout d’une tente à l’autre. C’est déjà ça de gagné. »

Le lendemain, la mâtinée se passe en courses car le magasin du camping n’offre guère de choix. Le repas se termine. Sa maman, comme toujours d’ailleurs a préparé un repas succulent de crabe à la mayonnaise et de salade de tomates. Un grand garçon brun d’environ dix huit-ans s’approche. Il ne s’adresse pas à Zoé mais à ses parents pour demander si la « jeune fille » est autorisée joindre le « groupe des jeunes du camping » dont les activités sont variées : volley-ball, promenades, feux de camp … Zoé est muette de surprise. « Comment peut-on l’inviter, elle, l’intellectuelle à lunettes, un peu trop potelée et maladroite? » pense-t-elle. Sa surprise est encore plus grande quand elle entend les parents accepter.

Elle passera donc des vacances merveilleuses à jouer, à chanter le soir devant le feu des chansons innocentes qu’elle croyait très osées comme par exemple « Jeanneton prend sa faucille … ». Il y avait bien les couples qui se formaient et se tenaient par la main, c’est tout mais Zoé pensait que cela devait être absolument merveilleux : tenir la main d’un garçon, cela ne lui était jamais arrivé. Le grand garçon brun était là, mais il ne se plaçait jamais à coté de Zoé.

Un soir ils allèrent danser à la salle des fêtes du village voisin. Encore une surprise : il l’invita à danser. Mon Dieu, elle ne savait pas danser, mais elle essaya de le suivre au son de la voix de Richard Anthony :
« Et j’entends siffler ce train,
J’entendrai siffler ce train toute ma vie… »
Oui, ce garçon qui avait fait battre son cœur pour la première fois de sa vie, elle ne savait pas qu’elle s’en rappellerait, plus tard, beaucoup plus tard quand elle serait bien vieille et toute ridée. Alors elle reverra en imagination une vague silhouette et ressentira encore la douceur du premier « joue contre joue ». Par contre se souviendra t-elle encore de son prénom, j’en doute beaucoup?

En ce jour du 19 avril 2015, nous te disons adieu Richard Anthony.

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 04/08/2011, dans réflexion. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. ah be nous avons des choses en commun j’entendrai siffler le train… c’était quelle année ? je devais avoir ? 19 ? nous étions tardifs à l’époque et très pudique. Que c’est bien cette fille qui se réveille à la vie.

  2. il me semblait que j’avais 19 ans et non 20 ans… (pour l’événement auquel ça me renvoie… à deviner)

%d blogueurs aiment cette page :