Au sujet de l’évolution humaine

évolution

Lynette, 22 ans, suit en ce moment une formation professionnelle pour travailler dans l’hébergement et l’accueil des touristes dans le Jura. Sa formation comprend un stage professionnel et des cours pratiques mais aussi culturels. Il faut quand même mieux que les professionnels du tourisme aient un minimum de culture.

Ce jour là, elle est en cours en compagnie d’une douzaine d’autres jeunes gens et plutôt jeunes filles. Il n’y a qu’un garçon perdu au milieu de ces demoiselles. Il reste bien sagement dans son coin car les demoiselles ne lui laissent pas beaucoup la possibilité d’intervenir. Elles occupent tout l’espace d’expression sans lui donner aucune chance. Ce jour là, il a certainement dû bien rire sous cape. Le jeune homme a eu sa revanche, je crois car je vais vous raconter ce que Lynette m’a rapporté.

Le cours porte sur la transformation des espèces vivantes au cours des siècles, leur évolution morphologique, leurs gènes … On parle de Darwin, de Mendel, de la transformation actuelle de l’écosystème, de la disparition des espèces avec le changement climatique, de sélection naturelle, …

Tout naturellement, les participantes conduisent la discussion vers l’évolution humaine. Que l’homme descende du singe ne les surprend pas. Elles regardent le garçon d’un air malicieux. La conversation se poursuit quand soudain une des jeunes filles s’écrie :

« L’évolution ne s’est-elle produite qu’en France ? »

La classe éclate de rire et la demoiselle ouvre des yeux ronds ne comprenant pas qu’elle vient de dire une bêtise et qu’elle n’a sans doute pas écouté ou compris un mot du cours. Bien que l’on ait dans un passé de triste mémoire exploité ce genre d’ânerie (dans d’autres pays bien sûr !), je ne crois pas qu’elle ait beaucoup réfléchi avant de parler. Il est vrai que je ne peux l’accuser de bêtise. Ce ne peut-être qu’une question d’opinion car elle a des émules très hauts placés en ce moment semble-t-il. Ce n’est sans doute que du bon sens (hum ! hum !)de penser que toutes les évolutions ne se valent pas ? Tout du moins certains le disent et pire le pensent. Ah non, je me trompe de mot, ce n’est pas d’évolution qu’il s’agit mais d’un autre mot se terminant en « tion ». Rions en (jaune) c’est tout.

Plus sérieusement, les mutations nécessaires à l’évolution se font par à coups et sont provoquées par des crises. Espérons que celle que nous traversons va nous permettre d’entrevoir et de provoquer un saut vers un possible humain moins violent, moins pollueur et moins cupide. Je me surprends à parler de moins alors que je ferais mieux de parler positivement. Envisageons un humain libre, en paix et en harmonie avec la nature : un humain qui vaincra les peurs et les maladies, voire la mort. Provoquons tous cette mutation, je vous en supplie.

Avertissement: tous les noms de personnages ont été modifiés mais l’anecdote dans son ensemble est véridique. Elle m’a été racontée par Lynette elle-même.

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 09/02/2012, dans divertissement. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Au sujet de l’évolution humaine.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :