Elle est chez sa mère !

Téléphone

Qui n’est pas harassé par des sollicitations téléphoniques intempestives et inopportunes ? Marinette et Oscar n’en sont pas plus à l’abri que le commun des mortels bien qu’ils habitent une maison isolée sur la colline. Il y a aussi deux chiens et trois chats sans compter les poules et les lapins. Dans une de leurs dépendances, ils ont aménagé un studio pour que la maman de Marinette, veuve et très âgée qui habitait en ville puisse être près d’eux en sécurité tout en gardant une certaine indépendance. Marinette va souvent la voir pour la distraire et l’aider dans les menus travaux journaliers qu’elle accomplit de plus en plus difficilement.

Ce jour là, Oscar est en train de préparer le repas de midi. car Oscar, depuis sa retraite, se consacre à son péché mignon : la cuisine. Marinette reconnait volontiers être privilégiée ! Le téléphone sonne. Oscar pose la pomme de terre qu’il est en train d’éplucher et se précipite pour décrocher le poste téléphonique :

« C’est Valérie de la société YYYY. Vous avez bien plus de 65 ans ? »

« Oui » répond laconiquement Oscar.

« Vous habitez une maison ? »

« Oui » répond encore Oscar qui commence à se demander s’il va pouvoir préparer son repas à temps.

« Vous en êtes bien le propriétaire ? »

« Oui » répond Oscar qui ne voit pas bien le but de cette entrée en matière.

« Vous êtes marié ? »

« Oui » répond Oscar qui est en train de subir un interrogatoire en règle.

« Est-ce que je peux lui parler ? »

La réponse d’Oscar prend un peu d’ampleur car Marinette est à deux pas veillant au repas de sa maman :

« Elle est chez sa mère »

Cela coupe un peu l’enthousiasme de Valérie qui demande timidement maintenant :

« Pourrai-je rappeler ce soir ? »

« Sans doute. » est tout ce que trouve à répondre Oscar qui est sur le point de se mettre en colère. Il se dit qu’il aurait au moins pu demander ce que cette Valérie voulait demander à sa femme mais trop tard, elle avait raccroché.

La soirée arrive. Le téléphone sonne de nouveau durant la préparation du repas d’Oscar. Il décroche :

« C’est Valérie de la société YYYY. Votre femme est-elle revenue ? »

« Non, elle est encore chez sa mère » dit-il en riant sous cape car justement Marinette est chez sa mère, pas de chance pour Valérie.

« Pourrai-je la rappeler demain ? »

« Sans doute. » répond encore Oscar.

Là dessus Marinette rentre et Oscar lui fait part des deux coups de fils. Marinette s’en prend à ces sollicitations téléphoniques qui vous empoisonnent la vie. Imaginez maintenant ce qui se passe le lendemain quand le téléphone sonne de nouveau. Marinette est présente. Elle dit à son mari :

« Va décrocher Oscar et si c’est la personne d’hier, prétend que je ne suis pas là. Oscar répond et dit :

« Oh, je ne sais pas ce qui se passe, elle est restée chez sa mère ! »

Valérie raccroche en bredouillant. Elle ne propose pas un autre appel. La recette apprise par hasard pour se débarrasser de ce type de sollicitations est infaillible. Messieurs, la prochaine fois que l’on vous sollicite de cette manière, votre réponse est toute trouvée, dites d’un air innocent :

« Oh, ma femme ? Je ne sais pas, elle est retournée chez sa mère ! »

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 01/03/2012, dans divertissement. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Le plus dissuasif pour ce genre de bêtes reste encore le répondeur. Ils détestent cela.

    • Vous avez raison. Le plus sage est de ne pas décrocher quand on voit « numéro secret » s’afficher sur le téléphonne. 🙂

%d blogueurs aiment cette page :