Qui vivra verra !

Comment juger des évènements de notre vie et du monde ? On ne voit qu’un si petit bout de la réalité. Ce que nous vivons individuellement et collectivement est-il bon, est-il mauvais ? Nous n’en savons pas grand-chose. Pourquoi s’angoisser ? Pourquoi se réjouir ? Pourquoi juger ?

Je ne puis résister à raconter cette histoire Zen qui est sans doute très connue et bien présente sur le net sous diverses formes car cela correspond à mon humeur du moment. Cela est censé me rassurer sur ce que l’avenir nous réserve.

Il y a très longtemps un pauvre paysan n’avait pour toute famille qu’un fils et pour tout bien qu’un cheval. Un jour son cheval est volé. Tout le monde autour de lui le plaint pour cette perte incommensurable. Mais le vieux paysan qui n’était pas pourtant d’origine normande répondit :
« P’tête ben qu’oui. P’tête ben qu’non ! »

Sur ce le cheval rentre amenant avec lui trois chevaux sauvages ce qui pouvait lui assurer une fin de vie à l’abri du besoin. Tout le monde autour de lui le félicite pour cette chance inouïe. Mais le vieux paysan répond :
« Qui vivra verra ! »

L’unique fils tente alors de dresser un des chevaux sauvages et, ce faisant, il tombe et se casse une jambe. Ceci l’empêche de travailler aux champs et de survenir à ses besoins et à ceux de son vieux père. Tout le monde autour de lui pense que ce qui leur arrive est terrible.
Mais le vieux paysan répond :
« Je n’en sais rien ! »

Un mois se passe et les recruteurs de l’armée du roi enrôlent de force tous les hommes valides du village. Le vieux paysan et son fils sont épargnés. Vous voyez ce que les femmes du village lui dirent et ce que le paysan répondit.

On pourrait continuer l’histoire. Si l’on n’y prête attention, on peut examiner les évennements passés de notre vie et voir que les problèmes se résolvent avec le temps. La sagesse populaire parle d’un mal pour un bien. On ne peut guère juger de la réalité dont le sens nous échappe. On ne peut que vivre dans l’instant. C’est l’instant seul qui est vécu car il est hors du temps et de l’espace.

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 25/04/2012, dans réflexion. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. je ne connaissais pas cette histoire … efffectivement qui vivra verra 🙂 Bonne journée !

  2. Autrement dit: vivons chaque jour comme il se présente …

%d blogueurs aiment cette page :