Denis et son ami le papillon

Nous avons maintenant un magnifique parterre de fleurs. Les insectes de toute sorte viennent se régaler de leur nectar et en particulier des papillons. Il y a quelques semaines, un magnifique papillon vint butiner nos fleurs. Je ne saurai pas décrire la forme du contour de ses ailes. Je ne saurai pas décrire les dessins sur ses ailes. Je ne saurai pas décrire ses couleurs : un foisonnement de rouge orangé et de noir avec quelques touches de jaune. Cependant je saurai reconnaître les membres de son espèce si j’en revois un jour. Denis voulait le photographier. Il y passa un temps fou car dès que le papillon se trouvait bien placé pour une photo et que Denis s’approchait, il s’envolait. Il ne semblait pas apprécier la présence humaine trop proche et l’appareil photographique. Mais Denis a une patience quasi infinie et il réussit cependant une photo que vous pouvez voir en noir et blanc sur son post My new friend.

Or il advint que ce jour là que, vers cinq heures, le tonnerre se mit à gronder. Le ciel noir était menaçant. Cela obligea Denis à monter quatre à quatre à l’étage de la maison pour clore les fenêtres et éteindre le modem. Quand il entra dans la pièce donnant sur le jardin, quelle ne fut pas sa surprise de découvrir le papillon posé sur le mur près de la fenêtre ouverte toutes ailes fermées. Que faire ? Il s’approcha. Le papillon ne bougea pas. Denis recueillit alors le papillon dans ses mains jointes en forme de coupe. Le papillon le laissa faire bien que Denis le sente frémir entre ses mains. Denis s’approcha de la fenêtre ouverte et ouvrit ses mains. Le papillon était là, immobile, ailes jointes et vibrant de peur sans doute. Il gardait ses ailes fermées. Denis ne bougeait pas non plus. Le papillon pris deux ou trois minutes pour se calmer puis il ouvrit ses ailes et s’envola. Quel sang froid et quelle présence d’esprit de la part de cet animal ! La fenêtre fut fermée et la pluie commença à tomber. Nous espérions que le papillon avait trouvé un abri.

Le lendemain, par chance il faisait beau et nous profitions de la terrasse pour déjeuner dehors. Notre papillon était là butinant les fleurs. Il prit son vol et vint tourner autour de Denis et retourna recueillir le nectar des fleurs. Nous étions complètement médusés. Il venait remercier Denis. Denis pouvait maintenant approcher le papillon butinant les fleurs sans que celui-ci réagisse ou s’envole. Maintenant il était en toute confiance. Le jour suivant, il y avait trois papillons semblables qui voletaient dans le jardin. Impossible de reconnaître le papillon ami de Denis. Celui-ci avait amené ses copains. Tous trois étaient en confiance chez nous.

Malheureusement la vie adulte des papillons est très courte et maintenant nous n’en voyons plus aucun de ette espèce venir chez nous. Ils sont certainement retournés au paradis des papillons.

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 19/07/2012, dans animaux. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Denis et son ami le papillon.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :