Une amie mante religieuse

Denis a trouvé une mante religieuse sur une feuille de marguerites jaunes (Rudbeckie). Celle-ci est gentiment venue d’elle-même sur sa main et a commencé à explorer son bras, son cou, le haut de son dos, en bref partout où il y avait un peu de peau nue. C’est un comportement que l’on avait déjà remarqué avec une coccinelle et avec son ami le papillon. Denis est rentré avec sa mante religieuse à l’intérieur pour me la montrer. J’ai tendu la main à coté d’elle pour qu’elle vienne sur moi et que Denis puisse la photographier mais l’insecte ne voulait rien savoir. Il restait obstinément sur Denis. Alors il a voulu qu’elle retourne sur la feuille où il l’avait trouvé. Mais elle ne voulait apparemment pas y retourner de plein gré. Denis l’y a poussée gentiment mais elle s’obstinait. Alors il l’a attrapée avec sa main et l’a replacée sur la feuille. Mais alors il n’a pas eu le loisir de faire une photo car elle a disparu sous les buissons sans doute vexée d’avoir été repoussée.

Pourquoi ne s’envolait-elle pas et pourquoi ne faisait-elle que se déplacer à terre ou sur Denis ? Il est probable qu’à cette saison, elle était trop chargée avec ses 200 à 300 œufs. Elle cherchait alors sans aucun doute un endroit propice pour les déposer les entourer de soie très forte, un nid splendide ou les œufs resteront tout l’hiver avant d’éclore au printemps. Peut-être pensait-elle que Denis pourrait se charger de les garder !

Cet insecte que l’on observe assez rarement est un prédateur redoutable. Elle dévore les chenilles, les sauterelles et autres insectes ce qui est bien pour le jardin. On l’appelle le tigre des jardins. Ses pattes avant portent des piques acérés. Elles peuvent se replier et se déplier en un éclair. Elles peuvent lui permettre d’attraper les proies volumineuses, par exemple de petits oiseaux, des serpents, des lézards, des mulots. On en a même vu s’attaquer à un chat qui voulait l’innocent jouer avec. Il parait qu’elles peuvent parfois faire des blessures plus ou moins importantes à la peau humaine. Il est heureux que Denis ait été considéré comme un ami !

Ci-dessous une photo de la mante religieuse, la première sur un coude et la deuxième sur le cou et touchant les cheveux de Denis. Ces photos ont été prises avec un smart-phone par un ami qui était là.

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 12/10/2012, dans animaux. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Quel dommage que Denis n’ait pu l’immortaliser ! 🙂

    • Denis n’a pas pu l’immortaliser mais un ami qui était présent l’a prise avec son téléphone et vient d’envoyer les photos par e-mail. Je vais essayer de les placer dans le billet !
      …..
      Voilà qui est fait ! 🙂

  2. quel joli parement 🙂

%d blogueurs aiment cette page :