Secret du bonheur ?

A la poubelle jugements, préjugés, opinions, croyances !

Autrefois les enfants respectaient les têtes chenues et leur demandaient les secrets de la sagesse que les vieilles gens sont censés connaître n’est-ce pas ?

Un jour donc, il y a bien longtemps un enfant demanda à son arrière grand père :
« Dis moi grand père quel est le secret du bonheur ? »
Le grand père qui savait que l’expérience vaut mieux qu’un long discours lui dit :
« Je vais te montrer. Viens avec moi.»
L’enfant suit son grand-père dans le champ où leur âne paît tranquillement. Le grand-père monte sur l’âne et le fils le suit à pied. Ils se rendent ainsi au bourg voisin. Les gens regardent et s’exclament :
« Regardez, il laisse l’enfant le suivre à pied tout au long du chemin. Quel vieillard indigne ! »
Sur ce le grand père, toujours suivi à pied de son petit fils rentrent à la ferme.

Le lendemain, ils recommencent mais cette fois ils échangent leurs rôles, Le petit fils montant l’âne et l’arrière grand père suivant à pied. Les gens regardent et s’exclament :
« Regardez, il laisse le vieillard le suivre à pied tout au long du chemin. Quel enfant indigne ! »
Ils rentrent à la ferme et le lendemain ils montent tous les deux sur l’âne et se rendent au bourg ainsi juchés. Les gens regardent et s’exclament :
« Regardez comme ils abusent de cette pauvre bête. Quelle honte ! »

Le surlendemain ils partent au bourg avec chacun deux gros sacs de blé sur leurs épaules et précédés de l’âne qui batifole librement. Les gens regardent et s’exclament :
« Regardez comme ils sont fous. Ils portent chacun de lourdes charges et ne pensent même pas à se servir de l’âne pour les transporter. ! »

Ils rentrent à la maison et alors le grand père prend la parole et dit :
« Tu as compris la leçon je pense. Ne t’embarrasse pas les jugements, les opinions et les croyances des autres. N’écoute que ton cœur pour penser et agir. N’imprime pas en toi les valeurs de l’opinion publique et des adultes. Vit libre. C’est là le secret et très peu, si ce n’est personne, n’y parvient car cela est moins facile que l’on peut le croire à première vue. »

Pensez comme c’est encore beaucoup plus difficile pour nous de nos jours car en ce temps là il n’y avait pas la télé, les médias, internet, les sectes, les groupes de pression et même l’école. Ne pas se laisser influencer devient très difficile. Ce qui est encore plus difficile est de ne pas être influencés par les expériences désastreuses de notre passé, de notre petite enfance, de l’air du temps de tout ce qui constitue ce que certains appellent la mémoire psychologique qui est enregistrée dans notre subconscient. Nous ne savons pas que nous pensons et agissons la plupart du temps comme des robots à cause des réactions et de toutes les idées reçues qui sont enfouies très profondément en nous. Quand nous les combattons cela revient d’ailleurs au même. Nous ne sommes pas libres et libérés. Et si le prochain pas de l’évolution humaine consistait à être débarrassés de cette mémoire psychologique et à agir par et pour nous mêmes enfin ? Essayons de trouver les raisons subtiles et cachées qui se trouvent à l’origine de chacun de nos actes et de nos opinions ! Devenons enfin conscients !

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 18/10/2012, dans réflexion. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Très jolie fable ! 🙂

%d blogueurs aiment cette page :