Un peu d’humour

Surprise ! Mes souhaits sont exaucés. Pour l’an nouveau je demande à mon bon génie des causes de rire franchement chaque jour de l’année et dès le lendemain Denis reçoit d’un ami l’ histoire suivante qui m’a fait pleurer de rire. L’auteur dit :

J’ai vécu hier une journée cauchemardesque. Voilà que je m’arrête à une station service pour me restaurer d’un sandwich et d’un pop soda. Au comptoir un jeune blanc bec me demande cinq euros soixante cinq. Tout augmente ! Je fouille dans ma poche et j’y trouve péniblement un billet de cinq euros et une pièce de cinquante centimes. Je dis au garçon de m’attendre car il me manque quinze centimes et je vais devoir courir chercher mon porte monnaie qui est resté dans la voiture. Je reviens avec le porte monnaie et le jeune garçon tout sourire me dit alors :
« Vous avez de la chance, nous faisons aujourd’hui 10% de réduction pour les séniors.»
Quel idiot ! Mes cinq euros cinquante auraient suffit! J’ai couru pour rien et de plus mon étonnement n’a d’égal que ma désillusion. Je suis jeune. J’ai soixante ans, on me dénie le droit à la retraite et on me prend déjà pour un vieillard, moi qui me croyais faire dix à vingt ans de moins que mon âge. Bon, je paye et je pars. Chemin faisant, ma colère monte contre ce jeune imbécile. Arrivé à ma voiture, je décide donc d’aller lui montrer que je suis encore assez jeune pour lui casser la figure. Je retourne à la station service. Le jeune homme tout sourire agite quelque chose qui tinte dans ses mains et je marmonne intérieurement :
« Maintenant il me croit retombé en enfance. Je n’ai pas besoin d’un hochet pour m’amuser. »
J’arrive au comptoir furieux. Le gamin me tend un trousseau de clés.
« Vous avez oublié vos clefs. »
Ma colère retombe je murmure un « Merci bien » confus et je repars illico vers ma voiture pour quitter cet endroit sinistre le plus vite possible. J’ouvre la portière. Je m’assieds confortablement, boucle ma ceinture de sécurité et enfonce la clé de contact dans la serrure. Pas moyen d’y arriver. J’essaye fébrilement les trois clés du trousseau. Aucune d’entre elles ne marche. C’est alors qu’un coup d’œil dans le rétroviseur me fait voir un siège bébé à l’arrière du véhicule ainsi que des jouets éparpillés sur la banquette arrière. Manifestement je me suis trompé de voiture : même modèle, même couleur, parquée à côté de la mienne. Cela arrive à tout le monde n’est-ce pas ?
Je sors de la voiture et pénètre dans mon véhicule. J’enfonce la clé de contact et démarre. Je m’apprête à sortir du parking quand un gargouillement de mon estomac m’indique que je ne me suis pas restauré. Je tend ma main vers la banquette du passager à la recherche de mon sandwich et de mon soda. Je tate partout. Le siège est vide. M… je n’ai pas pris mes achats, ce p… de gosse a oublié de me les donner. Je retourne me garer devant la station service. Je sors de la voiture et alors une délicieuse jeune femme accompagnée d’un bambin de deux ans s’approche de moi tout sourire en me tendant un sandwich et un soda orange.
« Je pense que c’est vous qui vous avez laissé ça dans ma voiture. »
Tout émoustillé, (hé oui, j’ai encore quelques réactions sexuelles !) je me confonds en remerciements et excuses et elle répond :
« Oh je comprends très bien, ce genre d’incident arrive tout le temps à mon grand père !»
La tête basse, car je ne voudrai pas évoquer autre chose, je repars et quitte enfin cette aire dite de repos. Ah que l’on se sent bien filant à toute allure sur la route tout en dégustant son sandwich ! Mais voilà que des gendarmes dont la voiture était parquée sur le bas côté à l’abri des regards me font signe de m’arrêter.
« Vous roulez Monsieur à 120 dans une zone limitée à 110. Présentez votre permis et certificat d’assurance s’il vous plaît.» Et moi en leur tendant les documents requis je plaide :
« Monsieur l’agent, je ne suis pas encore trop vieux pour rouler à 120 en toute sécurité. »
Je suis rentré chez moi avec un PV de 200 euros mais cependant tout heureux d’avoir retrouvé mon chemin. Ouf je ne suis pas encore sénile au point de ne plus savoir où j’habite !

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 02/01/2013, dans divertissement. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Un peu d’humour.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :