Sauvé par Jack

Hier Betty faisait un peu de shopping au supermarché : une fois n’est pas coutume. Devant elle à la caisse il y avait un caddy plein accompagné d’une dame dans la quarantaine très très corpulente, du genre de celles que l’on ne trouvait qu’outre atlantique autrefois. La curiosité aiguisée de Betty lui fit regarder en détail le déploiement des victuailles sur le comptoir. Ma foi, ce n’était pas si mal : des légumes et des fruits en bonne quantité, très peu de choses sucrées et de laitages, très peu de viande et encore, jambon et viandes maigres. Betty était perplexe. Mais elle comprit quand elle vit le reste du caddy rempli de packs de coca cola.

Cela lui rappela une conversation entendue autrefois dans un autobus qui la conduisait avec un groupe vers les pistes de ski. Un homme bien charpenté mais athlétique discutait avec son ami bien bedonnant, voire assez obèse :
« Comment fais-tu pour ne pas prendre de ventre ? Tu es un bon vivant. Un steak d’une livre et des frites ne te font pas peur. Je mange très peu. Je fais du sport autant que toi. Ce n’est vraiment pas juste de voir combien tu es resté svelte.»
L’homme svelte répond alors :
« Je ne bois pas de coca. C’est Jack qui me sauve. »

Cela pris deux minutes à Betty pour réaliser ce que Jack signifiait. Il ne s’agissait pas d’un sauveur humain mais du célèbre bourbon. Quand il devient une boisson familière, l’on se permet de l’appeler Jack tout court !

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 09/01/2013, dans divertissement. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Sauvé par Jack.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :