Opinion


Vous pouvez activer des sous-titres français.

Un soir d’hiver, je me suis rendue à une conférence sur l’alimentation. Il est très difficile de se nourrir sainement de nos jours et je crois que dans les années futures nous allons voir notre espérance de vie diminuer. Certains s’en réjouiront car cela réglerait le problème des retraites ! Excusez cette digression pas tout à fait correcte politiquement mais l’article est intitulé opinion n’est-ce pas ?. Cette réunion traitait de naturopathie et je respecte beaucoup la naturopathie qui a joué sans doute un grand rôle dans ma bonne santé actuelle. La naturopathie ne prétend pas être une science d’ailleurs. Par contre j’ai du mal à accepter la naturopathie qui prétend pouvoir définir les besoins d’un patient par utilisation d’un appareil de mesure basé sur ce qui s’appelle la médecine quantique ! Je ne connais rien à ce que l’on appelle la médecine quantique mais je me méfie hautement de l’utilisation de ce vocable de quantique pour définir cet appareil. Il ne peut pas s’agir d’une mesure des processus à l’échelon quantique dans notre corps ! Le vocable est trompeur. Utiliser la science pour vanter quelque chose qui ne peut pas avoir grand chose à voir avec la théorie en question me choque énormément. Ce n’est qu’un problème de vocabulaire me direz vous. Mais cela suffit à me faire devenir vraiment très méfiante. Je préfère le magnétisme qui, lui au moins ne se targue pas d’être scientifique, détecte les déséquilibres et les dépenses d’énergies de notre corps et tente de pallier à ces déséquilibres ce qui est nécessaire à notre époque de stress et de pollution.

On pourrait dire beaucoup de choses au sujet de ce qui distingue la science de la pseudo-science. Je crois que tout a été dit et bien dit à ce sujet. Disons que la science utilise des méthodes strictes de vérification, d’observation, de preuve alors que la pseudo-science se moque quelque peu de la méthode scientifique. La rigueur du raisonnement, la rationalité, l’indépendance, la méthode, le doute doivent être présents quand on se targue d’être un scientifique ou un expert.

Ce qui me choque n’est pas ce qui n’est pas prouvé car les preuves et la science se sont souvent trompées et se tromperont encore. La vérité, le tout ne sont pas atteignables pour le moment et sans doute jamais par la science. Je suis d’ailleurs adepte de certaines disciplines, les médecines dites parallèles par exemple, qui sont considérées comme des pseudos-sciences. L’informatique a d’ailleurs mis du temps à se faire reconnaître en tant que science !

Ce qui me choque n’est même pas le charlatanisme de bas étage ou les gourous de toutes sortes car il est facile de les démasquer.

Ce qui me choque est principalement tout ce que l’on qualifie faussement de scientifique pour vendre et pour tromper. Ce n’est donc pas la pseudo-science elle-même qui me choque mais l’utilisation frauduleuse du mot scientifique.

Ce qui me choque est la main mise des projets scientifiques et des chercheurs par les puissances de l’argent. La recherche comme l’art doit être libre et dégagée de toute contrainte.

Ce qui me choque encore plus est la corruption des chercheurs et des experts, la mise sous silence des rapports ou des résultats scientifiques qui pourraient contrarier les intérêts de certains. Le brouillage médiatique au sujet de ces mêmes résultats ou observations est malheureusement plus puissant que la vérité.

Ce qui me choque le plus est l’utilisation humaine de la science pour le profit, pour la tromperie, pour la destruction, pour le crime, pour la guerre, pour des manipulations de la nature contrariant la santé, l’environnement et la vie. En fait il ne s’agit pas de la science mais des retombées technologiques dont l’utilisation est détournée pour le profit de quelques uns.

Non, il ne faut pas avoir peur de la science ni de la pseudo-science dont le seul but est d’accroître notre connaissance de l’univers et notre bien-être. Il faut par contre être vigilant car les hommes ont la fâcheuse habitude de les exploiter de façon destructive.

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 07/03/2013, dans réflexion. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

%d blogueurs aiment cette page :