Le grand méchant loup

Betty a été scolarisée dès deux ans à l’école maternelle. Elle était la plus petite, l’école commençant normalement à trois ans mais ses parents étant instituteurs et habitant à l’école élémentaire juste en face, ils avaient bénéficié d’une faveur. Bref Betty était petite en taille et en force mais elle voulait participer à tout et en particulier aux jeux dans la cour lors des récréations. Betty a des souvenirs assez précis de cet âge tendre et je vais vous en offrir un.

La mémoire de Betty a conservé des images et les émotions qui leurs sont associées. Betty se voit comme un adulte regardant une toute petite fille de deux ans au milieu de la cour de récréation. Elle et ses congénères se tiennent par la main et chantent :
« Promenons nous dans les bois pendant que le loup n’y est pas.
Si le loup y était, il nous mangerait.»

En chantant ces mots, la petite Betty frissonne. Elle n’a aucune idée de ce qu’est un loup. Elle ne sait même pas que c’est un animal. Mais c’est quelque chose qui peut vous manger et c’est effrayant. Le chant continue :
« Mais comme il n’y est pas, il ne nous mangera pas.
Loup y es-tu ? M’entends-tu ? Que fais-tu ?»
Sur ce le grand garçon d’au moins quatre ans qui est face cachée conte le mur répond une ânerie du genre :
« Je mets mes chaussettes »

Et le chant recommence. Betty qui sait raisonner se dit que s’il met ses chaussettes ce n’est pas encore trop grave car il ne peut pas sortir pour manger un des enfants sans ses chaussures n’est-ce-pas ? Cette fois-ci le loup annonce qu’il met ses chaussures et le chant recommence. Lucie se demande ce qu’il peut annoncer ensuite. Elle espère qu-il ne va pas dire :
« Je sors pour vous manger. »
Elle commence a avoir vraiment peur. Le garçon qui joue le rôle du loup est grand et surtout il a un œil de verre. Elle ressent de la compassion pour lui mais cette anomalie physique augmente sa peur. Betty frissonne.

Que s’est-il passé ensuite ? Il faut avouer que nous n’en savons rien. Betty ne se rappelle que la peur et son image dans la cour tenant les autres par la main et regardant avec anxiété le loup de dos debout contre un mur.
La pause de la récréation s’est peut-être terminée avant que le loup ne sorte du bois ?

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 13/04/2013, dans enfance. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Le grand méchant loup.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :