Nuances orthographiques

Mon épicier bio, appelons le Alain, est un homme charmant, toujours souriant et joyeux. Il fait des livraisons aux environs pour les vieilles personnes qui ont du mal à se déplacer. Il y a alentour plein de personnes d’origine étrangère qui ont acheté des maisons pour passer leur vieux jours en Bourgogne et elles constituent la majeure partie de sa clientèle. Alain reçoit les commandes par téléphone ou par courrier électronique. Quant à moi je fais quelques kilomètres pour obtenir une nourriture un peu plus correcte. La nourriture c’est vital, n’est-ce pas ?

Ce jour là pourtant, il avait l’air préoccupé. Je fais comme si de rien n’était et je remplis mes paniers avec des yaourts au lait de brebis, des nems, des galettes sans gluten, des jus de fruits, du kombucha, de l’huile d’olive, des fruits secs et je passe aux légumes. N’oublions pas les carottes si goûteuses, les gros oignons rouges, les courgettes et aubergines ! Et maintenant choisissons les fruits. Il y a de belles pèches et encore quelques abricots mais prunes et grappes de raisin sont arrivés. Je prends deux belles grappes de beau raisin blanc et je vais payer mes achats. Quand Alain en vient à peser mon raisin il me demande subitement :
« Madame Taylor m’a demandé de lui livrer 400 grammes de raisin en écrivant r a i s i n s qu’auriez vous compris ?»

Je saisis tout de suite le piège. Alain avait compris que la dame d’origine anglaise voulait 400 grammes de raisins secs comme elle le fait souvent d’ailleurs mais accompagnés de la mention secs ! Cette fois ci Madame Taylor voulait 400 grammes de beau et bon raisin frais de septembre. Quelle déception quand elle s’est vue livrer des raisins secs ! Le français est une langue pleine de nuances.

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 12/09/2013, dans divertissement. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Nuances orthographiques.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :