Fureur d’accumuler

Jean de la Fontaine nous le dit joliment dans la fable Le loup et le chasseur. :
«
Fureur d’accumuler, monstre de qui les yeux
Regardent comme un point tous les bienfaits des Dieux,
Te combattrai-je en vain sans cesse en cet ouvrage ?
Quel temps demandes-tu pour suivre mes leçons ?
»

D’où vient cette fureur d’accumuler l’argent, les richesses, les propriétés, le territoire, la puissance … ? La réponse est certainement l’insécurité, la peur de manquer, mais aussi la volonté de domination, d’imposer sa culture, sa vision du monde, son mode de vie, ses croyances …. Même mon chat qui n’est pas censé être une victime du péché originel tente d’agrandir et de protéger son territoire ce qui pourrait provoquer des batailles sanglantes avec les chats errants du village.

Monstre certes, je suis d’accord Monsieur de la Fontaine, origine de ce monstre horrible qu’est la guerre, origine de ce monstre horrible qu’est la pauvreté des uns engendrée par les profits des autres. Les inégalités augmentent. Les profits des plus riches augmentent tandis que ceux des plus pauvres diminuent. On a beau les observer, cela ne change pas grand chose.

Pourquoi vouloir être plus grand, plus riche, plus puissant, plus beau que les autres ? Je vais devenir vulgaire : Pourquoi vouloir en avoir une plus grosse que son voisin ? Les humains n’ont pas encore compris qu’ils sont tous un, qu’ils sont tous dans le même habitat terre et quand une personne au monde souffre, nous souffrons tous que nous en soyons conscients ou non !

La fable le loup et le chasseur n’est pas vraiment lue ni apprise à l’école. Elle n’est pas très pittoresque et les scènes de chasse ne sont pas vraiment plaisantes. En voilà sans doute la raison.

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 25/09/2013, dans réflexion. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Fureur d’accumuler.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :