Superstition et science

Fer à cheval

Superstition et science : voilà un bel exemple d’antinomie!

Quand on est un scientifique, on ne peut pas se permettre l’irrationalité ou alors il faut la tenir bien cachée.

Et pourtant Niels Bohr, ce grand physicien, prix Nobel, qui a participé à l’élaboration de la physique quantique, dit très justement :

« Votre théorie est folle, mais elle ne l’est pas assez pour être vraie.»

Oui, le grand Einstein trouvait que la théorie de la physique quantique basée sur l’indéterminisme et les probabilités était une idée folle. Il est bien connu qu’Einstein irrité au plus au point interpella N. Bohr en disant :

« Dieu ne joue pas aux dés ! » , ce à quoi Bohr répondit :

« Qui croyez vous donc être pour vous permettre de dire à Dieu ce qu’il doit faire ? »

Cette altercation est fameuse. Niels Bohr est à l’origine de bien des anecdotes. Mais je vais vous livrer ma favorite. Elle n’est pas très connue et vous la trouverez racontée avec des contextes bien différents d’autant plus que sa source est inconnue. Aussi je vais ajouter à la cacophonie en la racontant à ma façon.

Niels Bohr avait une petite maison de campagne où il venait souvent se ressourcer dans la nature. Au dessus de la porte d’entrée, il avait accroché un fer à cheval ce qui est censé apporter bonheur paix et protection aux habitants du logis. Un jour Niels y reçu un collègue pour une journée de travail au calme de la nature. Quand le collègue arrive, il remarque le fer à cheval et s’étonne :

« Comment un grand savant comme toi peux-t-il afficher ainsi des symboles superstitieux ?»

Niels Bohr le regarde en souriant malicieusement et réplique :

« Oh mais il paraît que cela marche toujours que l’on y croie ou pas ! »

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 13/02/2014, dans réflexion. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. j’en déduis que tu dois avoir un fer à cheval dans ta maison ? 😉 Moi j’ai un fer à mule tu crois que cela a les même vertus ! hihihi

%d blogueurs aiment cette page :