Le vrai

Qu’est-ce que le vrai ?

« Ce qui est vrai pour moi est vrai. »
A chacun sa vérité !
Vérité subjective ou vérité absolue : contradiction !
Matière d’opinion ?
Matière de croyance ?
Matière de conviction.

Le vrai change au cours du temps.
Le vrai change selon les lieux.
Vérité relative ou vérité absolue : contradiction.
Vérité en progrès ?
Vérité que l’on croit atteindre ?
Vérité limite que l’on ne peut atteindre ?
Contradiction.

Vérité scientifique.
Le vrai c’est le réel.
Le vrai c’est la connaissance !
Le vrai est alors relatif à la perception du réel.
Vérité relative au sujet ou vérité absolue : contradiction !

Vérité de la conformité d’une proposition avec l’objet de sa description :
«Le chat est un animal.»
Vérité attribut du langage et lié à la perception des choses.
Vérité relative au sujet ou vérité de l’objet : contradiction !

Vérité en tant que conformité avec la loi ?
Le vrai est un jugement moral ?
Pourtant Dieu a dit : « Tu ne tueras point. »
Vanité de la justice humaine !
Dieu a bien dit : « Tu ne jugeras point !»
Le vrai comme étant l’opinion du plus grand nombre.
Vérité du politique.
Laissez moi rire !
La fausse monnaie,
Les faux papiers,
La fausse science,
Le faux médecin,
L’erreur de jugement,
Le préjugé,
L’idée fausse,
La fausse preuve,
Le Bug,
Le mensonge,
… ça c’est facile à définir !
Mais la vérité ?

Vérité révélée.
Vérité cachée.
La vérité est en nous mais elle est difficile à atteindre,
voire inaccessible ?
Intuition du vrai.
Vérité mathématique.
« A est vrai quand A est vérifié » (A. Tarski)
Le prouvable.
Le démontrable.
Automatiquement démontrable ?
Décidable ?
Vérité formelle.
Cohérence.
Vérité logique.
Non Faux = Vrai,
Non Vrai = Faux,
Belle circularité !
Tiers exclus : Vrai c’est Non A Ou A.
Belle dualité !
Faux implique Faux est vrai !
Faux implique Vrai est vrai !
Il faut s’y faire ?
La vérité est ce qui est vrai!
Belle tautologie !

Vérité existentielle.
« Je pense donc je suis. »
Est-ce bien une vérité ?
Je suis peut-être en train de rêver.
Ma vie est peut-être une illusion.

La quête de la vérité,
Les théories physiques,
Les théories mathématiques,
Les logiques.
La quête de la connaissance du monde.
L’art comme voie d’approche d’une vérité fondamentale.
La vérité transcendance de la réalité.
Vérité absolue.

Le vrai est au delà des mots,
Le vrai se trouve au delà de la pensée,
Le vrai se trouve au delà de la vue,
Le vrai est au delà.

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 12/03/2014, dans réflexion. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. « Le vrai est au delà des mots » dis-tu. Très juste !
    Quand nous utilisons les mots du langage humain, nous sommes tous des faussaires, et c’est le plus souvent involontaire. Les langages mathématiques autorisent moins de liberté quant à la description du réel mais tout le monde n’est pas Wittgenstein. Il me semble que le juste milieu appartient aux logiciens, la logique permettant d’expliquer les faux paradoxes et les syllogismes retors, de détecter les références circulaires et d’éviter les questions piégées autant que les sophismes. Ton billet m’a soudainement donné envie de me remettre à la logique !

  2. Merci pour cette réponse.
    Mais la logique ne résout pas grand chose au sujet de la vérité dans la vie. Je disais ce que tu dis à mes étudiants quand je me lançais dans quelques cours de logique.
    Je ne crois plus maintenant que cela soit suffisant pour trouver la VERITE.

    Mais si tu veux te remettre à la logique va voir du côté de Jean Yves Girard. Il a écrit des bouquins et des articles qui ne sont pas si faciles mais qui sont quelquefois amusants … quand on arrive à les comprendre quelque peu!. Sinon il vaut mieux aller voir chez les philosophes sans aucun doute. Le portail de la logique sur la wiki n’est pas mal fait mais sans doute plutôt regarder du côté de la philosophie analytique (cf. la wiki encore); voir peut-être Jules Vuillemin. Mais dans tout ça je suis plutôt en liaison avec la logique mathématique et ce n’est peut-être pas pour toi ?

  3. La logique mathématique est bien trop rigoureuse pour mon caractère, je lui préfère des approches qui laissent le champ plus libre au vagabondage, à l’errance et, fatalement, aux errements qui fondent les discussions passionnées. Avec la rigueur, on ne discute pas, on démontre, on ne tourne pas autour de la vérité mais on tombe dedans. Et quoi de plus désespérant, quoi de plus terminal que ce trou noir de la vérité ? Je tiens à poursuivre joyeusement ma vie sur le fil du rasoir, d’erreur en illusion, à chercher toujours mais sans vouloir trouver ce « vrai » qui m’arrêterait net.
    Merci pour les références !

    • Tu as raison : il vaut mieux savoir vagabonder. Il vaut mieux savoir être toujours en quête de la vérité de son être. Ce doit être cela le vrai ( jeu de mot ) Graal. Quant aux discussions, je n’en suis plus trop fan. On ne convainc jamais que ceux qui sont déjà convaincus et les autres croient toujours détenir la vérité … il ne faut jamais les prendre trop au sérieux ( je me laisse rarement convaincre ! ).

%d blogueurs aiment cette page :