Dans les nuages

Line a environ six ans quand sa maman à tout propos lui dit :
« Line tu es encore dans les nuages va donc t’amuser dehors. »
ou encore :
« Descends de ton nuage Line et viens mettre la table. »
ou en lui tendant un chiffon à poussières :
« Line ne reste pas dans les nuages et va donc essuyer la rampe de l’escalier. »

Il est vrai que Line est distraite. Pendant la mauvaise saison, elle aime s’asseoir au coin de la cheminée à rêver et quand il fait beau, elle regarde passer les nuages par la fenêtre, le plus souvent sans penser à quelque chose de précis. La pluie aussi est source de rêverie. L’été, dehors, elle aime s’allonger dans l’herbe et regarder le ciel de préférence au travers des feuilles d’un arbre mais alors les insectes qu’elle craint beaucoup, la dérangent souvent dans sa méditation. Cependant s’asseoir sur le sol pour suivre les mouvements affairés des petites fourmis pendant des heures n’est pas pour lui déplaire. L’écoute du chant des oiseaux peut la plonger dans une rêverie profonde.

A force de s’entendre dire qu’elle est dans les nuages, Line se demande si elle ne devrait pas s’inventer le nuage dans lequel elle se rend lors de ses rêveries. Ses rêveries consistent alors à s’inventer son nuage. Il est tout à la fois blanc, bleu et rose. Sa couleur dépend de la façon de le regarder. A l’intérieur il est rose. A l’extérieur il est blanc bleuté la plupart du temps. Il est tout doux. Sa douceur est indéfinissable : cotonneuse et duveteuse sans doute mais ni l’un ni l’autre cependant. On peut se coucher sur le nuage et s’y enfoncer dans un monde de douceur, de caresse et de tendresse. «[1] Et la caresse est la douceur de l’infini. »

Line accueille ce nuage au plus profond d’elle même et elle s’y rend aussi souvent qu’elle le voulait pour y trouver la paix et l’amour. Quelquefois elle le voit passer dans le ciel et alors elle se retrouve plongée dans sa caresse les yeux grands ouverts dans l’azur du ciel.

[1] De Jean-Paul Galibert dans Existence.

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 26/03/2014, dans enfance. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Dans les nuages.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :