Hérédité

Matéo est un petit garçon noir perdu au milieu d’une classe de CE1 remplie de petits bourgeois blancs. Mais qu’est-ce que je dis ? Matéo n’est pas perdu du tout. Tous les enfants l’adorent car il est adorable. Il est intelligent et gentil comme tout mais il n’a pas sa langue dans sa poche !

Un jour, on ne sait pas trop pourquoi, la classe en vint à parler de génétique et d’hérédité. Les enfants apprirent alors que les caractères héréditaires tels que la couleur des yeux, des cheveux, de la peau, le groupe sanguin, les ressemblances physiques, voire les faiblesses corporelles ou la sensibilité à certaines maladies étaient transmises de génération en génération par les gènes de génération en génération.

Comme les enfants semblaient vraiment très intéressés, la maîtresse continua à répondre aux questions des enfants. On en vint donc à parler de la manière dont les gènes transmettaient ces caractères et qu’il y avait deux sortes de transmission par les gènes. Certains caractères passent au travers des générations sans être forcément visibles. Autrement dit il peuvent exister dans les gènes, sans s’exprimer. On dit alors que c’est un caractère héréditaire récessif, dans le cas contraire il est dit dominant.

C’est alors que Matéo prit la parole et dit :
« Oh oui, la couleur de peau doit être un caractère récessif car je suis comme ça parce que ma grand-mère a fauté avec un noir !(SIC)»

Je pense que vous appréciez toute la saveur de l’expression a fauté employée par un petit garçon de 7 ans en face de sa classe.

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 27/06/2014, dans enfance. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. étoilebleue

    Moan brave m,siourndame, depuis la non nuit des temps il conviendrait d’être la-e nègre de quelqu’un une …, la-e filsle de…

%d blogueurs aiment cette page :