Informatisation

Désormais, toutes les administrations, tous les commerçants, toutes les autorités, … agissent comme si nous étions tous pourvu d’internet, d’un téléphone portable voire d’un smart phone, et d’un courrier électronique. Cela doit vraiment être très humiliant pour tous ceux qui en sont privés soit par manque de moyens financiers soit parce qu’ils ne se sont pas mis à la page soit parce qu’ils étaient trop vieux et n’en ressentait pas la nécessité il y a quelques années. Cela ne rend pas le monde meilleur contrairement à tout ce que l’on peut vous faire croire. L’écologie n’y a rien gagné. La liberté d’expression et d’information n’est toujours pas au rendez-vous. La communication entre les gens et les gouvernements n’y a pas gagné grand chose.
Partout,on vous demande votre adresse e-mail et votre numéro de téléphone mobile. Mais encore vous faudrait-il savoir comment ces informations vont-elles être utilisées. Je n’aborderai pas le sujet des ventes de listes d’informations, des spams, des réclames intempestives, et des virus dont nous nous trouvons les victimes. Mais je vais vous raconter quelque chose qui sans doute n’est pas très spectaculaire mais qui m’a fait sortir de mes gonds il y a peu.

Imaginez-vous prendre un rendez-vous pour un scanner de contrôle ce qui vous perturbe quelque peu. La jeune fille au bout du fil a une voix douce et aimable. Elle vous demande poliment les informations usuelles telles que adresse et numéro de téléphone sans bien sûr omettre de vous demander le numéro de votre mobile. Elle vous demande alors gentiment votre adresse électronique et vous lui donnez sans problème. Cela fait partie du reste. Elle ajoute que l’on vous contactera pour vous donner des informations.
Tout cela est parfait. Mais les informations promises tardent. Vous regardez courrier, courrier électronique, messages téléphoniques, SMS : rien n’arrive. Cela devient urgent car on est à 5 jours de rendez-vous et vous savez par expérience qu’il y a des produits à acheter en pharmacie et une petite préparation médicale. Aussi vous téléphonez. La voix suave de la jeune femme vous indique que l’envoi a été fait par courrier électronique il y a déjà quelques semaines. Vous lui indiquez que vous n’avez rien reçu et il apparaît qu’une erreur a été faite dans l’écriture de votre adresse courriel. Pourtant vous aviez comme usuellement épelé deux fois l’adresse pour vérification et vous ne comprenez pas bien que son courriel ne lui ait pas indiqué que l’envoi ne s’était pas produit. Innocemment vous demandez pourquoi l’envoi est fait électroniquement et sur ce on vous répond que la poste n’est pas sûre, un comble !

Bon l’on va vous envoyer les informations de suite, par courrier électronique ! Effectivement vous recevez immédiatement un courrier accompagné de, c’est presque incroyable, cinq fichier PDF. Le premier contient des renseignements sur ce qu’est un scanner avec un plan d’accès. Le deuxième contient un questionnaire de santé que vous devez remplir et amener avec vous. Le troisième est un feuillet à signer pour que vous les autorisiez à vous injecter le produit de contraste. Le quatrième est une ordonnance pour le produit de contraste à acheter en pharmacie et leur apporter. Enfin le cinquième est une ordonnance de médicaments à prendre dans les deux jours précédents le scanner. Une chance que vous ayez pensé à vous renseigner juste à temps.

Maintenant il va falloir imprimer ces quatre derniers fichiers car le questionnaire doit être rempli et vous devez avoir imprimé les ordonnances pour aller à la pharmacie. Ceci implique que vous ayez une imprimante, du papier, de l’encre, que cette imprimante soit en état de marche et que vous sachiez ce jour là la faire marcher. Alors quand les imprimantes et autres copieurs ne sont pas vos amis, vous voilà mal parti.

Vous allez me dire que je refuse le progrès : quel progrès ? Ah oui, j’oubliais, le progrès est effectif pour le petit nombre de ceux qui profitent de la vitesse des transactions financières !

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 21/07/2014, dans réflexion. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Vous avez raison, c’est parfois bien difficile…. Bon courage.

%d blogueurs aiment cette page :