Elle ne savait pas …

Lucie se sentait différente des autres. Ce n’est pas toujours drôle à vivre. Elle savait qu’elle ne devait pas raconter comment elle s’envolait avec les oiseaux. Il paraissait que cela n’était pas possible et qu’elle affabulait ! Elle ne savait pas pourquoi les autres ne savaient pas.

Lucie était différente. Elle parlait avec les fleurs et les arbres. Même les brins d’herbe lui faisaient des confidences et les chênes lui donnaient de bons conseils. Elle ne pouvait pas raconter cela à ses parents qui faisaient la sourde oreille quand elle commençait à leur en toucher deux mots. Elle ne savait pas pourquoi ils ne voulaient pas la croire.

Lucie était différente. Elle avait vu Minouche revenir un jour avec une patte blessée. Il lui avait suffit de toucher la patte pour qu’elle guérisse et elle n’en avait rien dit. Peut-être avait-elle rêvé ? Elle n’en savait rien.
Lucie était différente. Elle parlait avec son ours en peluche qui lui racontait des histoires le soir dans son lit et elle ne s’en vantait pas. Elle ne savait pas que beaucoup de petits enfants font de même.

Lucie était différente. Elle avait toujours du mal à ne pas s’échapper pour aller danser toute nue au bord de la grande mare les nuits de pleine lune. Mais si ses parents avaient découvert qu’elle n’était pas dans son lit, cela aurait créé un drame qu’elle voulait à tout pris éviter. Elle ne savait pas pourquoi cela était considéré comme un danger.

Lucie était différente mais un soir elle trouva un petit génie était assis au pied du grand chêne. Comme tout bon génie il lui demanda quel était son voeu le plus cher. Lucie lui confia alors qu’elle voudrait ne plus être différente des autres. « Je m’en doutais » répondis le génie. Mais il ajouta :
« Lucie, tu te souviendras un jour tes facultés perdues et tu les regretteras. Tu vas plonger ta conscience dans la conscience collective et la conformité. C’est une expérience que tu dois faire sans doute mais il faudra t’en sortir pour retrouver ton être, ton vrai Soi et la paix intérieure. Et je dois te prévenir, ce ne sera pas facile.

winter-solstice-2014-5734152259239936-hp

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 21/12/2014, dans enfance. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Elle ne savait pas ….

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :