Mon chat et sa chatière

Nous avons investi dans des chatières. Nous ne voulions pas auparavant car nous avions peur que d’autres chats ou même des petits animaux puissent pénétrer dans la maison. Mais nous avons découvert la chatière électronique qui reconnaît le chat à l’entrée grâce à la puce d’identification qui est implantée au bas de son cou. En fait cela fait un peu peur car qui va empêcher de faire de même dans le futur pour les enfants et les vieillards !

Mais en attendant, pour le chat c’est merveilleux. Notre rôle de portier de jour et de nuit est terminé. Il rentre et sort comme il le veut et à toute heure du jour et de la nuit. Une très bonne chose pour nous et sans doute aussi pour le chat.

Il y a pourtant la période délicate d’apprentissage du chat à l’utilisation de la chatière. Il lui faut pour sortir pousser la porte d’ouverture avec la tête ou avec les pattes avant et ensuite passer son corps en gardant la porte poussée ouverte. Au départ je lui ai montré comment faire en poussant la porte et en la retenant avec ma main. Il a compris assez vite qu’il pouvait utiliser pattes avant pour pousser et introduire aussitôt sa tête pour retenir et hop le reste du corps n’est plus un problème.

Par contre pour rentrer, c’est plus difficile. Il faut que le chat passe la tête dans ce qui s’appelle le tunnel et qui occupe légèrement plus que l’épaisseur de la porte ou du mur. Son identification est alors reconnue. La porte se déverrouille avec un clic qui effraie le chat. Mais il doit alors la pousser avec tête et pattes pour l’ouvrir et passer le tunnel avec le reste de son corps. Notre chat ne voulait pas utiliser sa chatière pour rentrer !
On ne peut pas pousser la porte avec sa main car le processus d’identification vous refuse l’ouverture.

Que fait-on quand on ne sait pas comment faire ? On se précipite pour trouver la réponse dans les forums sur internet pour savoir comment font les autres utilisateurs pour apprendre le processus à leur chat ?

C’est là que j’ai trouvé une réponse à mourir de rire. Le mieux est l’apprentissage par l’exemple. Tout le monde sera d’accord. Une internaute qui voulait utiliser cette méthode d’apprentissage n’a donc pas hésité à enfoncer sa tête dans le tunnel. Sa tête est restée coincée et on peut imaginer le tableau de cette pauvre femme à quatre pattes la tête dans la chatière.

On préconise d’attirer le chat depuis l’intérieur avec des gâteries gourmandes ce qui ne marche pas avec notre chat qui a cependant fini par comprendre après avoir été introduit deux fois manu militari dans la chatière. L’enseignement par travaux pratiques en quelque sorte.

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 06/06/2015, dans animaux. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. On arrête pas le progrès ! 😉

    • Sans aucun doute mais il y a beaucoup de progrès qui sont plus nuisibles que bénéfiques : tout dépend de l’usage que l’on en fait !

%d blogueurs aiment cette page :