Étoile où t’en vas-tu ?

Ces quelques vers d’Alfred de Musset ont touché mon cœur quand je les ai appris à l’école :

Pâle étoile du soir, messagère lointaine,
Dont le front sort brillant des voiles du couchant ;
De ton palais d’azur au sein du firmament,
Que regardes-tu dans la plaine ?

Étoile qui descend sur la verte colline,
Triste larme d’argent du manteau de la nuit,
Toi, que regarde au loin le pâtre qui chemine,
Tandis que pas à pas son long troupeau le suit :

Étoile, où t’en vas-tu dans cette nuit immense ?
Cherches-tu sur la rive un lit dans les roseaux ?
Où t’en vas-tu si belle, à l’heure du silence,
Tomber comme une perle au sein profond des eaux ?

Je ne les ai jamais oubliés. Ils vibrent à l’unisson de mon être. Ne sommes nous pas tous faits de poussière d’étoiles !

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 29/09/2015, dans sérendipité. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Étoile où t’en vas-tu ?.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :