Les jeunes d’aujourd’hui

L’autre jour, à la caisse du supermarché, la personne devant moi était en grande conversation avec la caissière. Hé oui, ici, on prend son temps et c’est très agréable.
Bref, le caddie de cette dame était impressionnant et les commentaires faits concernaient le contenu du caddie :

« Les jeunes d’aujourd’hui sont bien difficiles. Ils ne veulent pas de ceci, ils ne veulent pas de cela. Il faut lire toutes les étiquettes. Mes petits enfants ne veulent pas manger de produits contenant du gluten. Il y en a partout. Il leur faut des produits frais. Et pour les huiles : pas de margarine, pas d’huile de tournesol : uniquement de l’huile d’olive … »

Je ne vais pas aller plus loin là dessus car nous avons les mêmes contingences alimentaires que ceux que cette brave grand-mère beaucoup plus jeune que nous décrivait.
Le point qui m’impressionna n’était pas celui là mais l’expression « les jeunes d’aujourd’hui». C’était celle que j’entendais tous les jours provenant de mon grand-père :

« Les jeunes d’aujourd’hui ne savent plus travailler.»
« Les jeunes d’aujourd’hui n’ont plus de conscience professionnelle.»
« Les jeunes d’aujourd’hui n’ont plus d’éthique.»
« Les jeunes d’aujourd’hui ne songent qu’au plaisir.»
« Les jeunes d’aujourd’hui veulent gagner plein d’argent sans rien faire.»

Je pourrais remplir une page de ce genre de remarques. Mais les jeunes d’aujourd’hui ne sont certainement pas plus mauvais que les jeunes idiots d’hier. Ecoutez donc Brassens !

Publicités

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 20/05/2016, dans réflexion. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Les jeunes d’aujourd’hui.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :