Au revoir Denis

De la part de Sylvain
Avec toi,c’est toute une époque qui s’en va. Le temps des cheveux longs, des idées larges et des pantalons qui vont avec. Tu m’as parlé parfois de ta jeunesse piquée de fleurs multicolores quelque part à San Francisco pas loin de chez Hendrix et de sa bande.
Tes 20 ans sur la côte ouest, les beatniks …
Tu faisais briller dans mes yeux cette époque manquée pour ma génération. Ces sixties mythiques, ses chansons, la folle insouciance, la liberté, l’amour, l’espoir.
Tu regardais ce passé sans complaisance ni candeur. Tu avais pris le recul de toute une vie de réflexion, d’expérimentations et de lectures. Je crois que tu as lu des milliers de livres, vu des milliers de films, essayé de tout comprendre. Avec le temps tu es devenu la coolitude incarnée.
L’humain dans toutes ses facettes, des plus belles aux plus hideuses, c’était la matière brute de ta philosophie. Aucun sujet n’était hors de ta portée et tu pouvais tout dire sans peur ni gène, avec une simplicité et une vérité désarmante et tellement réfléchie …
Car ton esprit jamais ne s’est laissé allé à l’immobilisme. A travers ton oeil calé dans le viseur des dizaines d’appareils photo qui t’on fait vibrer, à travers les centaines de pinceaux gonflés d’eau et de couleurs , d’huiles fines et de vie étalées sur tes toiles, tu as cherché et cherché encore. Prêt à tout pour créer. Parce que pour toi comme pour tous les artistes véritables, créer c’était vivre deux fois. Vivre plus intensément, plus fort et exister.
Tu resteras mon pote et aussi un peu mon grand frère d’Amérique.
Sylvain Veluet

Photo de Denis prise par Sylvain 4 jours avant son envol.

Photo de Denis prise par Sylvain 4 jours avant son envol.

Advertisements

À propos de chiendentbel

âgée mais éternellement jeune !

Publié le 15/08/2016, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Très bel hommage !

  2. Oui, merci Sylvain 🙂

%d blogueurs aiment cette page :